text-align:center; background:#900 url(http://1.bp.blogspot.com/-3vMrVNk7dNU/TtdLG4SUILI/AAAAAAAABBI/YS43jQX9do8/s1600/template2%2Brouge.jpg) center bottom no-repeat; padding-top: 20px; padding-bottom: 215px;

Google+ Badge

LE BLOG 100% NAPLES!

jeudi 30 octobre 2014

BEAUTÉ ET PERSPECTIVE : LA REGGIA (PALAIS ROYAL) DE CASERTE

La Reggia de Caserta, Napoli, Campanie

Comment se rendre à Caserte de Naples?

De Naples, se rendre à Caserta est simple: aller à la Stazione Centrale et il y a des trains toutes les 35-45 mn, 3 € l'aller!
De plus, l'entrée de la Reggia est presqu'en face de la gare de Caserta, il n'y a pas plus simple. Pas de risque de se perdre. Le palais royal de Caserta a une façade qui ressemble à celle de Versailles et présente une perspective incroyable, faite de fontaines, de plans d'eau et de cascades, qui lui donne un caractère à nul autre pareil.
Ce palais magnifique m'a laissée sans voix. Je me suis posée des tas de question sur le génie des personnes qui l'avaient conçu et construit. Comment ces gens ont-ils pu être si géniaux pour atteindre de tels sommets de beauté et d'art architectural, je ne sais pas si je pourrais répondre à ces questions!
Visitons le palais.


Histoire, rôle de Charles III de Bourbon




Vue de l'entrée en face de la gare de Caserta. Actuellement il y a des rénovations.

Un peu d'histoire s'impose! C'est en 1750 que Charles III de Bourbon, souverain du Royaume des Deux-Siciles, décide de la construction du palais. Il ne s'agit pas d'un simple caprice de la part d'un monarque absolu. Il agit sagement. En effet, sa capitale, Naples, s'est trouvée à plusieurs reprises sous le feu de l'ennemi, dont le golfe de Naples facilitait le trajet jusqu'à la ville. En dernier lieu, en 1742, c'est la flotte britannique qui a menacé de bombarder la ville. Le roi n'eut qu'un souhait à partir de ce moment-là: déménager sa capitale.
C'est ainsi que la Couronne acquit, le 28 août 1750, des terres que les héritiers de la famille Caetani Acquaviva possédaient, au pied du Mont Tafatini. Sur ces terres, se trouvait un village ainsi qu'une tour pyramidale appelée "torrazzo". La transaction a valu 489 343 ducats.
Mais le souverain se devait de trouver l'architecte capable de construire le palais qu'il ambitionnait. C'est ainsi que furent pressenti Ferdinando Fuga et Nicola Savi. Cependant, ces deux derniers étant occupés à d'autres projets, ils déclinèrent l'offre du roi. C'est par l'intermédiaire du Pape que Luigi Vanvitelli, grand nom napolitain de l'architecture, fut "embauché" par le roi. Il avait plus de cinquante ans lorsqu'il a soumis ses plans aux souverains.
Le 20 janvier 1752, la première pierre est posée.
Six ans plus tard, Charles dut quitter Naples, pour monter sur le trône d'Espagne.
En 1773, Luigi Vanvitelli décéda, le palais n'était pas encore terminé.
Lorsque la Salle du Trône fut terminée en 1847, ce fut la fin de la construction, qui prit donc un siècle

Architecture, l'empreinte d'un génie: Luigi Vanvitelli



L'architecte s'est inspiré de Versailles et du Palais de l'Escorial de Madrid.
La Reggia de Caserta est un complexe monumental de 45 000 m2 et de 36 m de haut. La façade principale compte 143 fenêtres et le palais compte 1200 pièces et 34 escaliers. Il est fait de briques et les deux étages inférieurs sont en travertin. Toute la structure est surmontée d'une coupole centrale. Le visiteur pourra admirer un nombre élevé de stucs, de bas-reliefs, de fresques, de sculptures et de marquèterie: un rêve! Les sols de la Salle d'Astrée, de la Salle de Mars et de la Salle du Trône sont absolument ravissants. Les parties les plus impressionnantes du Palais sont: l'Escalier d'Honneur et la Chapelle Palatine.

Visite de la Reggia de Caserta



Notre visite nous emmènera de l'Escalier d'Honneur aux Appartements royaux, puis dans les jardins, le long de la perspective composée de plans d'eau, de cascades, de fontaines.

L'Escalier d'Honneur a servi de cadre pour l'entrée des Chefs d'États lors du G7 de 1994.
L'Escalier d'Honneur - marbre rose et gris
L'Escalier d'Honneur mène au Vestibule, aux Appartements royaux et à la Chapelle Palatine. Il se compose d'un escalier central, qui se divise en deux, le tout surmonté d'une coupole centrale entourée de huit coupoles plus petites.
Les 116 marches de cet escalier sont taillées dans un bloc unique de "lumachella" de Trapani. C'est le point culminant du bâtiment, qui présente successivement une succession graduelle de trois vues, chacune conclue par une perspective.


L'une des vues majestueuses à partir de l'Escalier d'Honneur





Autre perspective
De là, on accède à la Chapelle Palatine





Puis, les Appartements royaux, véritable musée.






On y admire des chefs-d'oeuvre, des meubles en marquèterie 


"Intarsio" de bois d'oranger


ainsi qu'une curieuse horloge en forme de cage à oiseau, une curiosité.





Dans ces appartements, le visiteur admirera l'art décoratif de Naples.


L'angle d'une pièce


La Pinacothèque se compose d'une série de pièces communicantes. C'est l'écrin d'une collection de peintures, natures-mortes, scènes de guerre, vues de port (particulièrement celui de Castellammare di Stabia), et d'une série de portraits de la famille Bourbon.
Dans "l'Apartamento vecchio", il y a une grande crèche, qui fait écho à la tradition napolitaine des "Presepi", de la construction de crèches, de renommée mondiale (je ferai plus tard un article à ce sujet).
La Bibliothèque jouxte les Appartements de la Reine, qui était une femme cultivée. La décoration compte fresques et bas-reliefs, où le visiteur observera une reproduction du Zodiaque et des Constellations, faite sur les plans de Vanvitelli. La salle des Quatre Saisons est aussi très belle.


Le Parc de la Reggia de Caserta, ses fontaines et sa perspective célèbre dans toute la Campanie et le monde entier



À présent, allons dans le parc. C'est une longue promenade pour admirer la perspective sur les plans d'eau, les fontaines et les cascades. Le promeneur sera accompagné du murmure de l'eau, qui descend de la colline en face de lui. Si vous ne voulez pas marcher, vous pouvez prendre le bus électrique qui vous amènera au pied de la Cascade, devant la Fontaine de Vénus. Des vélos sont aussi à votre disposition. À pied, à vélo ou en bus!
Il y a un jardin italien, avec ses pelouses, ses massifs de fleurs carrés, le tout parsemé de sculptures et soumis à une perspective grandiose. 


Vue de la perspective, la cascade en fond.


Le long de l'axe central du canal, les bassins, les fontaines, sculptures et cascades ravissent l'oeil. Le parc s'étend jusqu'au pied de la colline ou naît la Grande cascade. Dans le fond, on y trouvera un jardin anglais, où on pourra admirer des cèdres du Liban et des plantes exotiques. Le jardin anglais n'est pas symétrique au jardin italien, cela ajoute du charme.


Mon iPhone m'a lâchée!
















vendredi 10 octobre 2014

Fin de journée à Castellamare di Stabia

Fin de journée à Castellammare di Stabia, à mi-chemin entre Naples et Sorrente


Entre Naples et Sorrente, entre Pompéi et Herculanum, prenez le temps de vous arrêter à Castellammare di Stabia.
Située en face du Vésuve, vous y échapperez aux éventuelles éruptions meurtrières mais vous serez aux premières loges en cas d'événement volcanique...
Trêve de plaisanterie.
D'où que vous soyez à Castellamare, le volcan dessine sa silhouette tronquée sur un ciel bleu, légèrement vaporeux, ou accroche les nuages aux formes gonflées dans lesquelles on peut imaginer mille et un objets, mille et un visages.


Castellamare est une cité maritime et honore ses héros issus de la marine nationale italienne  ou de la marine marchande.

Son front de mer ("lungomare") est aussi large que celui de Naples, les voitures ne circulent qu'à sens unique (bon à savoir si vous êtes a pied ou en voiture), l'espace paraît d'autant plus large qu'il est accentué par la plage qui reste inutilisée  et qui sert de terrain de foot. Ici, point de front de mer confisqué par les hôtels de tourisme. En effet, la plage est recouverte d'une sorte de mélange de terre, de sable et d'herbe.
Lungomare di Castellamare di Stabia
Les enfants, les ados et les adultes se partagent l'espace avec bonhomie, les couples d'amoureux, les famille, les bandes de collégiens et les groupes de seniors se côtoient activement. Cependant les collégiens sont de loin les plus bruyants!
Ne ratez pas le coucher de soleil sur les chantiers navals et Capri, qui se devine au loin dans un voile transparent bleu et jaune, tandis que les immeubles du front de mer de couleur rose brique, crème ou écrue, se voient éclaboussés d'une lumière déclinante qui annonce le bleu marine du crépuscule.
Le soleil se couche et l'excitation va crescendo, les tons montent, les jeunes bougent.
Coucher de soleil sur les chantiers navals
Dans un pays et une région où la vie est plus difficile qu'en France, les retrouvailles de fin d'après-midi permettent d'alléger les tensions, les inquiétudes et tout ce qui a cloché dans la journée. La convivialité permet de rencontrer Maria ou Paolo, d'échanger les nouvelles, le fardeau d'une vie  difficile est moins lourd à porter.
Ça y est, le soleil n'est plus qu'une boule jaune traversée de filaments bleus et il disparaît en hâte derrière le bâtiment qui marque le début des chantiers.
L'île, fantôme bleu, se fonce, prend sa forme de triangle caractéristique, elle paraît suspendue au-dessus de la digue qui, vue à contrejour, paraît noire et contraste étrangement avec la surface de l'eau du port, couleur cuivre clair.
Sur l'eau, devant l'entrée du port, un canoë kayak avec ses deux occupants semble sortir tout droit d'une estampe japonaise tandis qu'un aliscafo fait son virage et provoque des vagues moirées.
Pendant ce temps, lentement le Vésuve prend une teinte entre le bleu marine et l'anthracite tranchant sur un ciel qui reste clair. Ses pentes sont parsemées d'écharpes de brume légère qui éclaircissent les lieux.  En face les lumières de Naples s'allument et le phare tribord du port étincelle de tout son vert cadencé.
Une bande de collégiens passe, armée de sa verve et de ses portables, filles et garçons ne se mélangeant pas (ça viendra plus tard). Leurs répliques montent dans l'air transparent, les lumières du lungomare s'allument par paire, sorte de collier doré. Les grues des chantiers navals poussent leurs formes découpées à l'Occident, arbres de fer géométriques. L'air prend une teinte orange tandis que la nuit s'appesantit.