text-align:center; background:#900 url(http://1.bp.blogspot.com/-3vMrVNk7dNU/TtdLG4SUILI/AAAAAAAABBI/YS43jQX9do8/s1600/template2%2Brouge.jpg) center bottom no-repeat; padding-top: 20px; padding-bottom: 215px;

Google+ Badge

LE BLOG 100% NAPLES!

vendredi 30 octobre 2015

"Lucky Ladies" ou le diable habite à Naples

Lucky Ladies,   romance napolitaine, version Sex and the City

À Naples, le diable est bien présent

D'après "Eventi Napoli"




Naples est une ville unique. Magnifique et désespérante. "Un paradis habité par des diables», disait-on au dix-septième siècle. "La ville est belle,  ce sont ses habitants qui la ruinent" – voici les commentaires les plus répandus par les Napolitains. Si on ne trouve guère d’objection contre le caractère paradisiaque de la ville,  comme de bons catholiques, nous la considérerons sous un angle diabolique.
un exemple: « Lucky Ladies ». Le programme raconte la vie privée de certaines dames de Naples, une vie magnifique et, peut être, inutilement luxueuse. C’est un journal intime en format vidéo, une série d'où émergent un contenu et les thèmes d'une "certaine épaisseur": jugez plus tôt :"Les Panaméens dansent avec passion, tu pourrais tomber enceinte si tu restes au milieu de la piste – Ça se voit qu’ils ne connaissent pas les Napolitaines, ce serait plutôt eux (les Panaméens) de risquer de tomber enceintes.

C’est le genre de discours que vous pourriez surprendre chez  l’esthéticienne ou dans la plupart des bars.

« Lucky Ladies » représente l'entropie napolitaine, cette tendance à dissiper les efforts, l'énergie et les richesses, aussi bien artistiques que culturelles qui existent dans cette ville (la série pourrait évoquer le théâtre grec au milieu des bâtiments de la voie San Paolo à la Via dei Tribunali,  la chanson napolitaine ou Enrico Caruso, le plus grand ténor du monde qui reçoit les honneurs du monde entier sauf de sa ville natale).

Mais non: au lieu de cela, dans « Lucky Ladies » les protagonistes parlent de leur week-end en montagne et de leurs nouvelles rencontres sentimentales, des vêtements à choisir pour un vernissage, des hommes et de ce qu’ils aiment.

On se croirait dans un épisode de Sex and the City, mais à Naples avec un casting plus âgé.

On ne pourrait pas élever un peu le débat?

http://eventinapoli.com/component/zoo/item/il-diavolo-veste-napoli
http://www.foxlife.it/tutte-le-serie/lucky-ladies/episodi
https://www.youtube.com/watch?v=ZmYuO3g3WtA


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire