text-align:center; background:#900 url(http://1.bp.blogspot.com/-3vMrVNk7dNU/TtdLG4SUILI/AAAAAAAABBI/YS43jQX9do8/s1600/template2%2Brouge.jpg) center bottom no-repeat; padding-top: 20px; padding-bottom: 215px;

Google+ Badge

LE BLOG 100% NAPLES!

dimanche 23 novembre 2014

Les peintres caravagesques au Palazzo Stigliano Via Toledo, Naples

Naples et ses merveilles, palazzi et peintures du XVIIème


Le Palazzo Zevallos Stigliano à Naples en Campanie


Aujourd'hui, je vais vous parler d'un très beau palais napolitain, le Palazzo Zevallos Stigliano. Je m'y suis rendue un peu par hasard. En sortant de chez Stefania, Via Stendhal, et en me promenant via Toledo, j'ai été attirée par une série de personnes qui s'y rendaient.
La Via Toledo est à Naples une grande artère qui relie les quartiers historiques au bord de mer et elle est très vivante, très fréquentée. On peut y admirer les façades de très beaux hôtels particuliers datant du XVIIè, XVIII et XIXème siècles.
Le Palais Zevallos Stigliano est l'un d'entre eux et c'est aussi un centre d'expositions.
À l'entrée, la majesté du lieu se laisse voir.

L'escalier est en marbre clair et la cage d'escalier est superbement décorée.



Voici une vue du premier étage:



Beaucoup d'espace et de goût, de recherche dans la décoration. De plus, la demeure est parsemée de sculptures, qui lui donnent encore plus de majesté:




Stuc ou bronze, les deux matières se répondent avec esthétique.



Au Palazzo Stigliano, l'exposition Tanzio da Varallo incontra Caravaggio

L'exposition qui s'y déroulait concernait  Tanzio da Varallo incontra Caravaggio. (Tanzio da Varallo rencontre Caravage)


Antonio d'Enrico, dit Tanzio da Varallo, est né en 1582 à Alagna Valsesia en Lombardie. Il a reçu un enseignement de peintre chez les Frères Giovanni, surtout de Melchiorre, près du Mont di Varallo (d'où son surnom). En 1600, Melchiorre et son élève partent à Rome pour le jubilée, mais l'artiste n'y reste que quelques années, travaillant pour les plus célèbres artistes de l'époque, comme le Cavalier d'Arpino. Il est ainsi entré en contact avec les peintres du Nord et surtout, avec le Caravage. De Rome, il est parti pour Naples où il a travaillé comme peintre et peut être comme musicien. Il y est resté jusqu'en 1614, pendant ce temps, son art a mûri, bénéficiant des apports du Caravage. 
En effet, sa peinture devient un language très personnel et représentatif. 
Certains tableaux m'ont paru vraiment superbes, car empreints de réalisme. Même si les thèmes restent religieux, l'expression des visages, les détails font penser au naturalisme du Caravage.



Quelle beauté dans cette scène et quel réalisme, entre le délicat visage de la Vierge, l'allaitement, et, en arrière-plan, cet homme âgé qui dort, la bouche entr'ouverte, on croirait presque l'entendre ronfler!




Je crois qu'il s'agit d'une scène concernant le prophète Tobie, quelqu'un lui rend la vue ou lui soigne l'oeil. Tout y est, le mouvement de la main, l'oeil qui se ferme à l'approche de la main...



Exposition Tanzio da Varallo incontra Caravaggio, autres peintres

Il n'y avait pas que des oeuvres de Tanzio da Varallo. En effet, la garde rapprochée du Caravage comptait également Batistello Caracciolo, Louis Finson et d'autres.
Et puis, les dessins! Je vous laisse admirer:





Une dernière oeuvre pour la route, avant de quitter cette demeure historique qui recelait tant de beauté:




J'admire l'expression des visages, le jeu des rides, le cou du personnage en premier plan...

Voici un petit billet sur Naples, loin des informations racoleuses habituellement distillées sur la ville pour un audimat pas très fûté. Naples, ce n'est pas seulement les histoires de mafia (qui font recette dans le cinéma de masse) ou de déchets, c'est surtout l'histoire d'une belle ville dans une région extraordinaire. 

Liens pour mieux comprendre l'exposition Tanzio da Varallo incontra Caravaggio

(en italien)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire